Annuaire FEEP
FEEP
 

Le 23 avril 2013

Le développement du sentiment d'appartenance à l'école primaire - 1re partie


D'entrée de jeu, qu'est-ce le sentiment d'appartenance ?

"Le sentiment d'appartenance, c'est ce que ressent un individu concernant son appartenance à un groupe, à une organisation ou à une institution. Le fait de se sentir bien ou chez soi à l'école, le fait de se sentir utile au groupe et solidaire des autres constituent des indicateurs du sentiment d'appartenance d'une personne. Plus un individu a un fort sentiment d'appartenance à un groupe, plus il a tendance à adopter les valeurs, les normes et les règles de conduite de ce groupe". (Boucher, Morose, 1990, p. 417)

Les écoles privées sont reconnues depuis des décennies pour travailler non seulement auprès de leurs élèves, mais également auprès de leurs employés le développement du sentiment d'appartenance.

Les fondations, les associations d'ancien(ne)s, les comités de parents, les conseils d'élèves, les retrouvailles, la panoplie d'activités parascolaires et la présence de clubs sportifs de toutes sortes en sont des exemples bien concrets. Certaines écoles proposent même en début d'année scolaire des séjours de 1, 2 et même 3 jours dans des camps pour "souder" les liens entre les jeunes. Voilà de belles expériences de vie qui demeurent ancrées dans nos mémoires toute la vie durant.

Le sentiment d'appartenance permet également une meilleure cohésion du groupe et un bel attachement envers "son" établissement scolaire.

En 1995, Germain Duclos, orthopédagogue, auteur et conférencier bien connu dans le réseau scolaire québécois, affirme dans le livre L'école, un milieu de vie ou comment développer le sentiment d'appartenance à l'école que: « Le sentiment d'appartenance à l'école contribue à prévenir l'abandon scolaire. Mais c'est aussi un besoin très important. Ainsi, un enfant de 9 ans va protester avec véhémence si on lui annonce soudainement qu'il va déménager et changer de quartier, car il ne veut pas changer d'école ni perdre ses amis! Les enfants sont souvent plus conservateurs et attachés à leur milieu social que les adultes. Et ce phénomène est encore plus fort chez les adolescents.»

Également, l'auteur affirme que «le sentiment d'appartenance à un milieu est intimement lié au développement de la socialisation. Au fur et à mesure que le jeune grandit, les camarades et les amis prennent de plus en plus d'importance dans sa vie, et cela, au détriment des parents».

Toutefois, une réalité s'impose dans ces années où l'Internet est omniprésent dans nos vies de tous les jours: la solitude. Cette solitude revêt une grande importance. En effet, malgré tous les moyens de communication qui existent, de nombreux spécialistes constatent que les jeunes souffrent davantage de solitude qu'auparavant.

L'école est un instrument privilégié pour favoriser le développement de la socialisation chez les enfants et pour que se forme un sentiment d'appartenance à un milieu. Cette mission de l'école est aussi importante que celle qui consiste à transmettre des connaissances.

Notre meilleur conseil: informez-vous, auprès de la direction de l'école primaire de votre enfant, de ce que vous, comme parent, pouvez faire en vous impliquant et en participant aux activités offertes par votre école. Profitez-en pleinement. Vous verrez votre école sous un autre jour !

Bibliographie:
Boucher, L.-P., Morose, J., (1990) Responsabilisation et appartenance : la dynamique d'un projet éducatif. Revue des sciences de l'éducation, vol.16, no.3, pp. 415-431.

Duclos, G., (1995) L'école, un milieu de vie ou comment développer le sentiment d'appartenance à l'école. Du côté des enfants, Volume III, Hôpital Sainte-Justine.

Commentaires

Aucun commentaire.

 

 

Laissez un commentaire

Les commentaires concernant spécifiquement un établissement seront acheminés à cet établissement dans la mesure où l’auteur se sera identifié.

Votre prénom :
Votre nom :
Votre courriel :
Votre commentaire :
 
Entrez le texte de l'image :
 

Mots-clés : primaire,